solliciteur


solliciteur

solliciteur, euse [ sɔlisitɶr, øz ] n.
• 1527; en dr. 1347; de solliciter
Personne qui sollicite une faveur, un emploi auprès de qqn d'influent ou d'une autorité. demandeur, quémandeur. Éconduire une solliciteuse. « les solliciteurs des antichambres ministérielles » (Courteline).

solliciteur, solliciteuse nom Personne qui demande quelque chose avec instance. ● solliciteur, solliciteuse (synonymes) nom Personne qui demande quelque chose avec instance.
Synonymes :
- quémandeur

solliciteur, euse
n.
d1./d Personne qui sollicite un emploi, une faveur.
d2./d n. m. POLIT Solliciteur général: au Canada, ministre d'état qui remplit le rôle de conseiller juridique du gouvernement et qui s'occupe de l'administration de la justice. Le solliciteur général du Canada (au niveau fédéral), du Québec (au niveau provincial).

⇒SOLLICITEUR, -EUSE, subst.
A. — Gén. au masc.
1. HIST. DU DR.
a) Personne habilitée à solliciter pour autrui dans un procès ou une affaire. En compos. Je n'entends pas non plus, comme dans les anciennes cours de justice, par ministère public les fonctions censoriales, exercées près les tribunaux par les procureurs-généraux, solliciteurs-généraux, et encore par les accusateurs publics (BONALD, Essai analyt., 1800, p. 5).
b) Personne qui occasionnellement sollicite pour elle-même ou un ami dans un procès, une affaire. Je me rendrai votre solliciteur (Ac. 1798-1878).
Rem. Ac. 1798 et 1835 notent qu'en ce sens le mot peut s'employer au fém.: une solliciteuse pressante.
2. Région. (Canada). ,,Ministre responsable des programmes correctionnels et de la gendarmerie royale`` (Admin. 1972).
B. — 1. Personne qui sollicite quelque chose pour elle-même ou en faveur d'une autre personne, auprès d'une autorité ou d'une personne influente. Solliciteur pressant, importun; flot, foule des solliciteurs; éconduire, recevoir un solliciteur. Voyant sans cesse les avocats du marquis, il étudia sa cause, et la trouvant juste, il devint ouvertement le solliciteur du marquis de La Mole contre le tout-puissant grand vicaire (STENDHAL, Rouge et Noir, 1830, p. 201). Les chefs, toujours bien plus sages qu'on ne croit, demandent quelquefois à un solliciteur plein de zèle: « Mais désirez-vous vraiment cette place? » (ALAIN, Propos, 1935, p. 1287). V. antichambre ex. 10, demandeur ex. 2, ministériel B 1 ex. de Courteline.
[Avec une connotation péj.] Synon. coureur, pilier d'antichambre, quémandeur. Lui, pauvre, sans protection, se trouvait réduit à tendre l'éternelle échine du solliciteur, sous la pierre sans cesse retombante de l'avancement (ZOLA, Bête hum., 1890, p. 79). V. écumeur A fam. ex. de Morand.
En appos. avec valeur d'adj. Le vaudevilliste solliciteur se fit déposer à la porte d'un hôtel de l'aristocratique faubourg. Il venait demander à la voix d'un pair dont les discours se tiraient encore il y a quinze jours à vingt mille exemplaires (Musset ds Le Temps, 1831, p. 98).
2. Personne qui fait une demande instante. Synon. demandeur, quémandeur, quêteur. Le pèlerinage à la Salette, objet de notre désir depuis trois ans, est enfin décidé. J'ai reçu de la main de Termier, solliciteur infatigable pour moi, les billets de chemin de fer et l'argent nécessaire (BLOY, Journal, 1906, p. 305).
P. métaph. Voilà donc la solliciteuse, la quémandeuse [une feuille de platane] (ARNOUX, Calendr. Fl., 1946, p. 294).
Solliciteur de + subst. (désignant l'objet de la requête, du désir). Voici, comme un cœur qui cède à un conseil continuel, le consentement; le grain se sépare de l'épi, le fruit quitte l'arbre, la terre fait petit à petit délaissement à l'invincible solliciteur de tout (CLAUDEL, Connaiss. Est, 1907, p. 53).
Empl. adj. Air, geste solliciteur. Bientôt je n'attendis plus sa main toujours irrésistiblement abandonnée au moindre coup d'œil solliciteur (BALZAC, Lys, 1836, p. 212). Un tas de petits êtres maladifs, alcooliques, cyniques, pratiques et solliciteurs (LORRAIN, Phocas, 1901, p. 28).
Prononc. et Orth.:[], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1347 « celui qui prend soin des affaires d'autrui (dans un procès) » (Arch. JJ 74, f ° 7 r ° ds GDF.); b) 1627 fig. (BALZAC, Liv. VI, lett. 6 ds LITTRÉ: Si mon livre est bon, il sera mon solliciteur auprès de vous); 2. a) 1572 « celui qui sollicite une faveur » (E. CHARRIÈRE, Négociations de la France dans le Levant, t. 3, p. 284); b) 1817 en partic. (STAËL, Consid. Révol. fr., t. 2, p. 219: solliciteurs demandant de l'argent et des places au gouvernement). Dér. de solliciter; suff. -eur2. L'évol. sém. de solliciteur a été parallèle à celle de solliciter, le mot ayant été bien empl. aux XVe-XVIe s. aux sens de « défenseur, protecteur », « celui qui stimule » et comme adj. « soigneux de, attentif à », v. GDF. et HUG. Fréq. abs. littér.:123. Bbg. BARB. Loan-words 1921, p. 139.

solliciteur, euse [sɔlisitœʀ, øz] n.
ÉTYM. 1347, soliciteur; de solliciter.
1 Vx. Personne qui sollicite (en son nom ou pour une autre) un procès, une affaire, en visitant les juges, etc. Solicitor (anglic.).
2 (1527). Mod. Personne qui sollicite (une faveur, un emploi…) auprès de quelqu'un d'influent ou d'une autorité (→ Qui, cit. 57; sollicitation, cit. 2). Demandeur, quémandeur; et aussi antichambre (pilier d'). || Éconduire un solliciteur. || Refuser de reparaître en solliciteuse (→ Dignité, cit. 12).
0 Sur la morne table que recouvre le traditionnel tapis vert et que ne connaissent que trop les solliciteurs familiers des antichambres ministérielles (…)
Courteline, Messieurs les ronds-de-cuir, Ve tableau, III.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • solliciteur — solliciteur, euse (sol li si teur, teû z ) s. m. et f. 1°   Celui, celle qui sollicite, postule pour soi ou pour autrui une grâce, une place, une faveur, etc. •   Je m en vais en être la solliciteuse auprès du père de la Chaise, MAINTENON Lett.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • solliciteur — Solliciteur. s. m. Celuy qui est employé à solliciter les procez, les affaires d autruy. Un habile solliciteur. un diligent solliciteur. un solliciteur de procez. Il se dit aussi generalement de tous ceux qui sollicitent un procez, une affaire… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • SOLLICITEUR — s. m. Celui qui est chargé de solliciter les procès, les affaires d autrui. Un habile solliciteur. Un solliciteur diligent, actif. Un solliciteur d affaires. Solliciteur de procès.   Il se dit aussi, généralement, de Tous ceux qui sollicitent un… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • solliciteur — an. => Quémandeur …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • SOLLICITEUR, EUSE — n. Celui, celle qui postule un emploi, qui demande avec instance une place, une grâce, une faveur à quelque personne puissante. Il y a vingt solliciteurs pour cette place vacante. L’antichambre des ministères est encombrée de solliciteurs. Un… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • solliciteuse — ● solliciteur, solliciteuse nom Personne qui demande quelque chose avec instance. ● solliciteur, solliciteuse (synonymes) nom Personne qui demande quelque chose avec instance. Synonymes : quémandeur …   Encyclopédie Universelle

  • Charles Dewey Day — Photographie de Charles Dewey Day, 1865 Charles Dewey Day (6 mai 1806 31 janvier 1884) est un avocat, juge, homme politique et éducateur du Québec. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Chronologie du droit au Québec (18e siècle) — Cet article présente une chronologie du droit au Québec de 1700 à 1799. La chronologie comprend un ensemble d événements relatifs 1) à la constitution et à des lois majeures, 2) au système judiciaire et son administration, 3) à la jurisprudence… …   Wikipédia en Français

  • éconduire — [ ekɔ̃dɥir ] v. tr. <conjug. : 38> • 1485; altér., d apr. conduire, de l a. fr. escondire « excuser, refuser », lat. médiév. excondicere, de ex négatif et condicere « convenir, conclure » 1 ♦ Repousser (un solliciteur), ne pas accéder à la… …   Encyclopédie Universelle

  • Gouvernement Duplessis — Gouvernement Maurice Duplessis (2)        Article sur les législatures et les gouvernements québécois        Gouvernement Godbout (2e) …   Wikipédia en Français